Retour à la section précédente

La société québécoise se modernise

La Révolution tranquille est une période marquante de l’histoire du Québec contemporain que la plupart des historiens situent lors de l’avènement au pouvoir des libéraux de Jean Lesage, le 22 juin 1960. Cette révolution qui se poursuit tout au long des décennies 1960 et 1970 se caractérise par de profonds changements au sein de l’État québécois. Arrivée au pouvoir avec le slogan : C’est le temps que ça change, l’équipe du gouvernement Lesage transforme le rôle de l’État pour un État-Providence, modernise le système d’éducation, développe le système social, promeut la culture et la langue française, crée des structures économiques modernes et entame la séparation définitive de l’Église catholique et de l’État. 

Cette révolution est le résultat des effets de l’industrialisation et de l’urbanisation commencées au XIXe siècle. Elle provoque de grands bouleversements au sein de la société traditionnelle québécoise et pose des défis économiques et sociaux auxquels le Québec n’est pas préparé. La Grande Dépression des années 1930 accentue les problèmes sociaux et le gouvernement conservateur de l’Union nationale et son chef Maurice Duplessis, au pouvoir de 1936 à 1939 et de 1944 à 1959, sont réfractaires à toutes réformes sociales. 

CRÉDITS